Vous avez perdu votre permis?

perte permisUn avocat vous aidera à récupérer votre permis de conduire, partout en France

Droit des automobilistes

avocat permis de conduireContactez nous pour obtenir de l'aide

Les cas d'application

Native version for Joomla 1.5Dans quels cas un avocat peut vous aider à sauver votre permis de conduire?
Annulation permis probatoire

Quels sont les cas d’annulation du permis probatoire

Depuis le 1er mars 2004, le permis de conduire est délivré avec un solde de 6 points, au lieu de 12 points. Il s’agit du permis probatoire. Ce permis de conduire pose de sérieuses difficultés, surtout aux professionnels de la route, car une seule infraction grave suffit à l’annulation du permis de conduire de l’automobiliste.

Les cas d’annulation d’un permis probatoire sont identiques aux cas d'annulation d'un permis pour automobiliste détenteur d’un permis de conduire à 12 points. Mais le risque de l’annulation du permis probatoire est plus important.

Une seule infraction grave = annulation du  permis probatoire

Une seule infraction peut entrainer l’annulation administrative du permis probatoire : si vous commettez l’infraction de grand excès de vitesse (supérieur à 50 km/h), si vous commettez l’infraction de conduite sous l’empire d’un état alcoolique, ou de conduite sous l’emprise de stupéfiants par exemple. La sanction de ces infractions est le retrait de 6 points.

Si vous possédez votre permis de conduire depuis moins d’une année, ou si vous avez déjà commis une infraction et que le solde de votre permis est inférieur ou égal à 6, les conseils d’un avocat vous seront indispensables pour tenter de sauvegarder votre permis de conduire et le récupérer.

Annulation du permis probatoire : attention à la récidive

Si en l’espace de 5 ans, l’automobiliste subit une seconde annulation de son permis, il doit attendre non plus 6 mois pour repasser le permis de conduire, mais une année complète avant de passer les épreuves du code de la route et se voir délivrer un permis probatoire.